Nous sommes éternels, l’opéra

 

OPÉRA DE PIERRE BARTHOLOMÉE
LIVRET DE PIERRETTE FLEUTIAUX & JÉRÔME FRONTY.
(Quindicesima)

***

d’après le roman de Pierrette Fleutiaux
Prix Femina 1990 (Gallimard).

*

Très librement adapté de son roman éponyme par Pierrette Fleutiaux elle-même et Jérôme Fronty, le livret de l’opéra Nous sommes éternels offre au compositeur qui veut s’en emparer l’occasion d’ouvrir, en trois actes éperdument oniriques centrés sur le travail de remémoration effectué par une héroïne profondément blessée, une série d’espaces de sons et de temps où les mondes perdus de l’enfance, le bonheur insensé d’un amour interdit, déchiré par la mort, et l’évocation de personnages en grand désarroi, liés par un pacte secret, appellent la musique de toutes leur forces.

Les incessants va-et-vient d’un temps égaré, les visions douloureuses et enchantées d’un passé en fuite, les hantises de la nuit, le jeu des voix circulant de l’enfance à la mort, de la danse à la guerre, de l’innocence aux révélations les plus terribles constituent un terrain où la musique, en charge du non-dit, se trouve interpellée par ce qu’il y a en elle de plus immédiat : l’expression fantasmatique de perceptions entrecroisées, l’exploration des replis cachés de la mémoire, la danse, les mouvements de la joie, du désespoir et d’un destin tragique. 

Une série de rôles dont les deux premiers, soprano lyrique et ténor, se détachent nettement des autres, les jeux évoquant les voix de l’enfance, les plongées brutales dans des registres expressifs opposés, offrent l’occasion d’un travail où visions poétiques et évocations du quotidien appellent la composition de polyphonies et de trames sonores extrêmement diverses et mouvantes. 

Deux personnages, un homme et une fillette, à la fois omniprésents et aux interventions vocales peu nombreuses, seront uniquement parlés.

Nous sommes éternels, roman, éd,Gallimard, 1990.

L'histoire


 

Estelle, seule survivante de sa famille, cherche à comprendre le mensonge de son enfance et la destruction des siens. 

Après la Libération, la famille Helleur s’était retirée dans une maison, à l’écart d’une petite ville de province. Estelle y revient aujourd'hui, avec son nouveau compagnon et la petite fille de celui-ci. Elle revit son passé. 

Ils étaient cinq, unis par des liens mystérieux: un père plongé dans ses dossiers, une mère trop jeune, danseuse ratée et un peu folle, une autre femme, étrange mais tutélaire, et les deux enfants, Estelle et son jeune frère Dan, danseur promis à un avenir exceptionnel . 

Pour contrer le mal d'un passé insupportable et protéger les deux enfants, les adultes ont conclu entre eux un pacte secret, d’amour et de silence. Mais le passé ricane jusque dans le présent, et l’Histoire rebondit dans l'histoire.

 Dan et Estelle, élevés comme frère et soeur, se sont aimés d’un amour fou, qu’ils pensaient interdit. Le destin s'est abattu sur eux comme sur le reste de la famille. «Nous sommes éternels,» disaient-ils lorsqu’ils étaient enfants, dans la certitude magique de leur complicité. 

Estelle, qui ne peut oublier, pourra-t-elle, contre les horreurs de l’Histoire, relever les forces de l’amour ? 

Les personnages 


 

ESTELLE – Soprano lyrique.          DAN – Ténor. 

NICOLE   – Soprano léger.             HELLEUR – Baryton.

TIRESIA   – Alto.                               ADRIEN – Baryton. 

ALWYN   – Bary. 

ESTELLE, DAN, ADRIEN enfants. 

MARI d’ESTELLE – Tenor léger. 

Mr VOISIN – Tenor. 

Deux TYPES – Barytons légers. 

FILLETTE, rôle parlé.                      PHIL – rôle parlé.

L'Orchestre

La dramaturgie musicale

l’Opéra, scène par scène

 

Partition_opera

Opéra : en 3 actes,
24 scènes.
1 lieu : la maison Helleur ;
et aussi New-York (acte 2).
Durée approx. :
135 mn.
Avec 1 entracte.